La Fondation Mondiale du cacao (WCF) a présenté à la presse l’heureux bénéficiaire d’une bourse d’études pour les études les États-Unis ce lundi 19 novembre dans ses locaux aux deux plateaux. N’guessan Pierre puisque c’est bien de lui qu’il s’agit, est chercheur au Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), il est le deuxième ivoirien après le docteur Koko Louis également chercheur au CNRA à bénéficier du programme de bourses sur l’initiative mondiale du cacao de Norman E. Borlaug Internationale Science et Technologies Agricoles. Il faut noter que deux autres de ses camarades du CNRA le suivront dans les temps à venir. Un programme initié par la Fondation Mondiale du Cacao, World Cocoa Foundation (WCF) en partenariat avec l’USDA (United States Department of Agriculture/Ministère de l’Agriculture des Etats-Unis) Ce programme va permettre au lauréat N’guessan Pierre de renforcer ses capacités. Durant 6 à huit semaines, il va se frotter à d’autres chercheurs américains en travaillant dans des laboratoires de pointe. Il va travailler sur le problème du virus de swollen shoot, un virus nocif pour la santé des vergers, transmis par les insectes aux vergers dont la production cacaoyère en est terriblement affectée. À la longue, cette étude du jeune N’guessan Pierre devra permettre de proposer des solutions concrètes pour la réhabilitation des vergers ivoiriens en vieillissement. Pour le président de la Fondation Mondiale du Cacao (WCF), M. Bill Guyton qui a fait le déplacement depuis les États-unis, le programme de bourses Norman E. Borlaug va permettre de renforcer les capacités d’une nouvelle génération de scientifiques du cacao bien formés et connectés avec d’autres institutions de recherche à travers le monde. 

Lire la suite.