Les 15 et 16 Octobre 2012, Nestlé a inauguré deux bâtiments de 3 classes à Manhounou, dans le département de Daloa et à Kranzadougou dans le département de Duékoué.

La remise des clés a eu lieu en présence des autorités administratives locales, des directions régionales de l’éducation, des chefs traditionnels et coutumiers, des partenaires et des populations rurales.

Grâce à ces deux bâtiments de classes, ce sont environ 450 enfants qui pourront s’instruire près de chez eux en évitant ainsi les longues marches (parfois de plus de 5 km par jour) pour se rendre dans une école voisine.

Ce don fait partie de l’initiative de création de valeur partagée de Nestlé qui lui permet d’assurer la durabilité de ses activités. A travers, Le PLAN CACAO, qui à long terme vise un approvisionnement durable en cacao, et qui a été lancé en Côte d’ivoire en 2009, Nestlé s’engage à donner plus d’accès à l’éducation en milieu rural et ainsi à lutter contre le travail des enfants.

Pour cette rentrée scolaire 2012, ce sont au total 11 bâtiments de classes qui sont offerts aux coopératives membres du PLAN CACAO de NESTLÉ.

La prochaine cérémonie officielle d’inauguration  aura lieu le 31 octobre 2012 à Zibouyaokro, sous-préfecture de Gagnoa.

Sur les 2 prochaines années, NESTLÉ en collaboration avec la Fondation mondiale du cacao, dont elle est membre fondateur, construira 40 bâtiments et continuera à rendre l’école plus attractive pour les enfants dans de nombreuses communautés rurales. Il s’agira notamment pour NESTLÉ et ses partenaires d’octroyer des bourses d’étude aux enfants afin de soutenir les familles pour le paiement de leur frais de scolarité ; d’accompagner les femmes rurales à travers des initiatives entrepreneuriales; d’assister les communautés par l’alphabétisation des adultes et des formations agricoles.

Ce projet d’une valeur de 400 millions FCFA environ bénéficiera à terme à 16 000 personnes.

L’initiative d’accès à l’éducation de Nestlé, est inscrite dans le PLAN D’ACTION NATIONAL de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants dont le Comité National de Surveillance (CNS), présidé par la Première Dame, veille à l’application et au suivi.

Pour NESTLÉ, contribuer à donner l’accès à l’éducation est un important canal d’amélioration du bien-être des communautés et de leurs conditions de travail et à créer de la valeur pour les actionnaires, les employés, les agriculteurs, les consommateurs et les communautés où elle mène ses opérations : C’est la création de valeur Partagée.

Nous vous invitons à voir en images les grandes étapes de ces 2 cérémonies à partir du fichier joint.

Lire la suite.